Il fallait bien penser à remettre au goût du jour les petits portraits argentiques, en colonne, 4 poses. Fotoautomat, depuis plus de quinze ans à Berlin, et depuis 2007 à Paris, restaure et revisite des photo cabines noir et blanc d’un autre temps, pour leur offrir une nouvelle vie plus étonnante, plus singulière, plus créative.

Ca a commencé comme ça…
Ole et Asger restauraient des photomatons noir & blanc depuis déjà un moment quand je les ai rencontrés à Berlin en 2006. Ils avaient fondé “ Photo Automat ” 7 ans auparavant, possédaient un petit atelier en dehors de la ville ou ils remettaient en service ces vieilles bécanes promises à la destruction. lls proposaient pour seulement 2 euros un authentique tirage argentique noir et blanc.

24/24H, 7 jours sur 7 les cabines, soumises aux pires conditions climatiques, livrées aux plus sobres usagers d’après minuit…ne s’en portaient pas plus mal !
Les systèmes mécaniques et électriques entièrement revisités et fiabilisé n’empêchaient pas les automates de manger une photo de temps en temps…

C’est à cette époque qu’on a initié le projet d’installer une photo cabine à Paris.
Foto Automat a donc ouvert son atelier à Chartres et en septembre 2007, le photomaton argentique noir & blanc à l’ancienne faisait son grand retour en France!

D’abord au Palais de Tokyo, puis au Point Ephémère, au Jeu de Paume, à la Maison rouge, à la Cinémathèque française…
Retrouvé, réinventé, réutilisé par ceux qui l’ont bien connu, et qui, en 2000 dans les rues de Berlin puis en 2007 au Palais de Tokyo, ont pu mesurer le potentiel formidable de cet appareil.

Parce que rien ne remplacera le rituel de l’isoloir, son rideau en Tergal, son tabouret télescopique et le cliquetis des piécettes, Foto Automat propose ses cabines photo en résidence ou en location pour les festivals, concerts, shootings, expositions, soirées, mariages, anniversaires, etc…Tant qu’il restera du papier !